Valérie Rousseau
Thérapeute psychocorporel en Gironde

Aromathérapie

Avec l’arrivée de l’automne et le retour progressif du froid dans nos régions, il est bon de s’armer et de se préparer en vue des attaques virales qui nous assaillent chaque année de plus en plus.

Nos enfants sont les plus exposés ; surtout que leur système immunitaire fragile n’est pas toujours à même de lutter contre ces virus dopés par une médecine allopathique qui encourage antibiotiques et vaccinations excessives, même pour des maladies auxquelles ils ne sont pas exposés (hépatite B).

 

Alors tout d’abord favoriser un terrain immunitaire solide par :

  • Une prise journalière de multi-vitamines
  • Une dose d’oligosol cuivre or argent 1 fois par semaine
  • Une dose régulière de 4 gouttes de vitamine D naturelle

 

Une alimentation qui limite les acidités

  • Peu de sucre
  • Produits laitiers limités : 1 à 2/ jour ex : un yaourt et un morceau de fromage
  • Eviter les laits de vache UHT dont les bactéries nécessaires à la digestion du lait ont été détruites. Prendre du BIO si possible car les pesticides passent très bien dans le lait.
  • Préférer des laits végétaux améliorés de calcium marins (lithothamne) plus digestes et équilibrants de la flore intestinale,
  • Limiter les céréales (pain, pâtes, riz) surtout éviter les farines blanches raffinées pauvres en nutriments.
  • Encourager votre enfant à manger des légumes et des légumineuses
  • Manger un ou 2 fruits/jour
  • Eviter les sodas, bonbons, gâteaux pleins de crème ; les réserver pour des moments festifs

 

Utiliser à titre préventif des huiles essentielles qui viennent équilibrer le système nerveux, relancer le système immunitaire et enrayer le développement d’une maladie.

 

Les huiles essentielles conseillées pour les plus jeunes sont :

  • Le bois de rose : antibactérien, germicide, boosteur, équilibrant, très doux pour la peau
  • Le ravintsara : antiviral, antibactérien, expectorant, anti-épidémique ,équilibrant , protecteur de la peau
  • La mandarine : calmante, antispasmodique, digestive
  • L’eucalyptus radié : expectorant, antiviral, arrête l’écoulement nasal, réchauffe, équilibrant
  • La camomille romaine : très calmante, soulage les inflammations, apaise les douleurs (dentaires), réduit les spasmes, aide à l’endormissement
  • La lavande fine ou vraie ou le lavandin : relaxante, anti-inflammatoire (peau), calme la nervosité

 

Les modes d’application sont :

 

1/Dans le bain

 

 Dès le plus jeune âge vous pouvez ajouter des huiles essentielles :

 

  • 0-3 ans (bébé) : 2 gouttes
  • + 3 ans (enfant) :3 à 5 gouttes
  • Objectifs : Le bébé boit un peu l’eau du bain et ainsi absorbe dans des quantités infimes de l’huile essentielle ce qui vient renforcer sa flore intestinale et équilibrer son système nerveux, les 2 bases d’un bon système immunitaire (bois de rose, lavande ou lavandin, camomille).
  • De plus, il respire les huiles essentielles qui s’évaporent ce qui apaisent le cerveau émotionnel, réduit la nervosité, et prépare au sommeil. Les huiles essentielles pour le bain doivent être douces pour la peau : bois de rose, camomille, lavande, ravintsara

 

2/En application locale :

 

  • Faire un massage de tout le corps avec :
    • ½ cuillère à café d’huile d’amande douce + 1 à 2 gouttes d’huile essentielle (bébé)
    • 1 cuillère à café d’huile végétale + 3 à 5 gouttes d’huile essentielle (enfant)

 

  • Objectifs : apaiser ; équilibrer le système nerveux, diminuer la douleur et les spasmes. De plus, la peau va absorber les huiles essentielles qui en pénétrant dans le système sanguin va détruire les germes et les virus. Toutes les huiles essentielles citées ci-dessus peuvent être utilisées en essayant de mélanger 2 HE  de nature différente.
  • Exemple : mandarine (zeste) et bois de rose pour la fatigue et le stress, ravintasara (feuille) et camomille (fleur) pour un début d’inflammation et une protection en cas d’épidémie, lavandin(fleur) et eucalyptus radié (feuille) pour un début de rhume, une toux et/ou un nez qui coule.

 

  • Faire une friction des pieds en insistant sur la voûte plantaire avec :
    • 2 gouttes d’huile essentielle et 10 gouttes d’huile végétale (bébé)
    • 4 gouttes d’huile essentielles et 10 gouttes d’huile végétale (enfant)
  • Objectifs : Activer l’immunité par la voûte plantaire pour maintenir l’enfant en bonne santé. C’est un moyen simple, efficace et non intrusif
  • Les 3 huiles les plus efficaces sont le ravintsara, le bois de rose et l’eucalyptus radiata

 

 

3/ En diffusion dans sa chambre :

 

  • Faire une diffusion régulière dans sa chambre permet de renforcer le système respiratoire de l’enfant encore immature, de l’apaiser pour un endormissement rapide et une nuit tranquille.
  • Les 6 huiles essentielles citées peuvent toutes être utilisées en diffusion. Néanmoins, il est conseillé de les mélanger pour limiter l’intensité de leur parfum. 
    • Les dosages sont :
      • Chambre bébé 10/15m2 : 2 à 3 gouttes
      • Chambre enfant 10/15m2 : 5 gouttes

 

  • Laisser diffuser une demi-heure avant de coucher l'enfant pour que la pièce s’imprègne bien du parfum des huiles essentielles et que ces dernières aient eu le temps de bien libérer toutes leurs molécules olfactives.

 

Enfin, penser à diffuser des huiles essentielles dans la pièce commune de la maison pour que tout le monde en profite et soit en pleine forme pour éviter de contaminer les plus jeunes.

Bel automne en pleine santé !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.