Valérie Rousseau
Thérapeute psychocorporel en Gironde
Valérie Rousseau
Thérapeute psychocorporel en Gironde

Blessures émotionnelles

 La notion de blessure émotionnelle a été élaboré par les psychiatres Reich et Pierrakos, et a été largement développée et vulgarisée par la thérapeute Lise Bourbeau à travers son ouvrage "Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même".

L'enfant est totalement vulnérable à la naissance et dépendant de l'amour qui lui est  transmis par ses parents, ses proches.

S'il n'est pas le bienvenu, si les parents manquent d'attention à son égard, s'ils font preuve de trop de sévérité, il souffrira d'une blessure , voire de plusieurs.


Les 5 blessures de l'enfance sont le rejet, l'abandon, la trahison, l'humiliation et l'injustice. Chaque blessure va entraîner par la suite des croyances et des modes de comportements qui influeront sur l'adulte tout au long de sa vie.

 

Ainsi l'enfant non accueilli, qui n'a pas le bon sexe, qui n'arrive pas au bon moment peut souffrir d'une blessure de rejet. Cela s'exprime par un sentiment de ne jamais être à sa place. Devenu adulte, il se rend toujours utile, essayant d'aider pour gagner sa place et l'estime des autres. Il n'est pas confiant en sa valeur propre et en son droit à exister.

 

Si le petit enfant vit une séparation brutale ou difficile, un sentiment de vide intérieur va commencer à l'habiter. La blessure d'abandon qui s'installe en lui se rejouera adulte dans chacune de ses relations. C'est une personne qui a un besoin énorme d'affection, qui fonctionne de manière fusionnelle. Elle s'accroche dans ses relations, parfois toxiques et peut aller jusqu'au sacrifice.

 

Vers 1 à 3 ans , alors que l'enfant découvre l'autonomie (être propre, manger seul, parler, marcher), il a besoin de confiance et de sécurité. Une mère trop contrôlante, un père trop sévère ou critique, un entourage abusif voire violent entraineront une sentiment de honte et une blessure d'humiliation. La personne souffre alors d'un complexe d'infériorité qui l'amène à se comparer, à se culpabiliser. L'adulte par peur du jugementet fera tout pour être utile et reconnu et aura une tendance à jouer le rôle du sauveur.

 

De 2 à 4 ans, l'enfant affirme son identité et cherche à mettre en place des contôles sur les situations et les gens. Face à des parents peu fiables, inconstants, voir contrôlants, il va développer de la méfiance et de la vigilance. Cette blessure de trahison est à l'origine de comportements exigeants, séducteurs et parfois manipulateurs. C'est une personne qui cache sa vulnérabilité et impose son point de vue.

 

De 4 à 6 ans, l'enfant affirme son individualisme, sa différence. Si les parents sont distants et froids et ne lui marquent pas beaucoup d'intérêt, ou s'ils sont excessivement rigides, l'enfant va développer une blessure d'injustice , Mal aimé, il va se couper de ses émotions pour ne plus souffrir. Adulte, il a un grand besoin de justice, de perfection, voire une rigidité qui peut le conduire au burn-out. C'est une personne qui porte des masques  (faux-self) et ne se laisse pas aimer. Comme elle n'a pas confiance en ses capacités, elle se justifie tout le temps.

 

En reconnaissant et en acceptant ses parts de soi qui ont besoin de contrôler, d'être rassuré, qui se punissent inconsciemment, l'adulte commence à réparer ses blessures émotionnelles.

Il s'agit d'un travail de thérapie sur plusieurs mois qui conduit à s'ouvrir à sa vulnérabilité, à se reconcilier avec son histoire, à accepter que l'on n'a pas reçu ce qu'on pensait mériter.

 

L'association de plusieurs outils thérapeutiques tels que la relation d'Aide, l'hypnose, la PNL, la sophro-analyse vont permettre de verbaliser, de porter une autre regard, et de "panser" ses blessures pour se sentir libre de faire ses propres choix de vie et devenir qui on est vraiment.

 

 

 

 

 

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.