Valérie Rousseau
Thérapeute psychocorporel en Gironde

De la dépendance affective à l'autonomie

Hypnose/ PNL
karpman triangle

La dépendance affective démarre dans notre vie avec notre naissance et la fragilité du nouveau-née face à sa grande vulnérabilité . En effet, le bébé a entièrement besoin de sa mère ou d'une personne nourricière pour survivre et subvenir à ses besoins. C'est pourquoi cette dépendance est inscrite dans nos cellules et il nous faudra de nombreuses années même adulte parfois pour s'en défaire.

 

Dans le règne animal, par instinct la mère lâche ses petits quand elle ressent qu'ils sont prêts " à voler de leurs propres ailes" à se nourrir seul. Chez les humains, il existait autrefois des rites de passage qui permettaient de marquer cette étape de l'enfant à l'adulte et qui donnaient cette autorisation et ce devoir de franchir la porte de l'autonomie.  L'homme ou la femme se sentaient reconnus par la communauté et quittaient le foyer familial ou y jouaient un rôle différent.

 

Aujourd'hui face à l'absence de rite, ce passage de la dépendance de l'enfant à l'autonomie de l'adulte dépend fortement de l'éducation reçue, de la confiance transmise et des relations qu'il existait au sein des familles .

 

En effet, la personne dépendante va souvent reproduire les dysfonctionnement qu'elle a vécu au sein de sa famille originelle. Les jeux psychologiques inconscients qu'elle a engrammés à travers les comportements de ses parents vont influencer  sa relation affective en tant qu'adulte.  Elle reproduit alors les rôles dramatiques de victime, bourreau, sauveur (triangle de Karpman)  et perpétue la souffrance et le mal-être liés à ces conflits familiaux vécus durant l'enfance.

 

Une personne est considérée dépendante affective quand l'Autre, que ce soit le conjoint, l'ami, le parent, le thérapeute, l'animal de compagnie devient un objet addictif qui lui permet de se sentir digne d'être aimé,  d'avoir de la valeur, d'être en sécurité. L'Autre sert  à combler le vide et la solitude qui existent au fond de cette personne. Eprouvant peu d'estime pour elle-même, elle la recherche à l'extérieur.

 

Pour garder l'objet de son bonheur ou de sa sécurité, elle est capable de s'oublier, d'accepter tous les sacrifices, de nier ses propres besoins, de délaisser ce qui lui est important (activités, famille, amis, etc...). En agissant ainsi, elle donne à l'Autre son pouvoir sur ses propres émotions, ses sentiments, ses comportements et son niveau de bien-être.

Bien-sûr l'Autre ne peut jamais répondre suffisamment et tout le temps à cette demande qui est totalement aliénante. La personne dépendante se sent alors trahie face aux sacrifices qu'elle a acceptés et se positionne en Victime. A d'autres moments, elle jouera le rôle du Sauveur pour obtenir de la reconnaissance et se sentir indispensable. En revanche, si la reconnaissance ou l'amour de l'Autre ne sont pas suffisamment exprimés, elle peut devenir un terrible Bourreau .

 

 

Pour sortir de ces relations toxiques , il est important de comprendre ce qui se joue dans ce triangle: Victime/ Bourreau/Sauveur. En explorant  le contexte familial et les liens d'attachement d'une personne durant son enfance, la dépendance qui existait au sein des membres de sa famille se fait jour.

De plus, l'estime de soi a le plus souvent été entamée par un manque d'amour,  de valorisation, de reconnaissance, de sécurité ou même de droit à exister.

 

La personne qui choisit de rompre un lien de dépendance doit prendre conscience que le problème n'est pas l'Autre mais le lien qu'elle-même a nourri avec cette personne. Ce lien aujourd'hui l'empêche de se réaliser, d'avancer dans ses propres choix. Pour devenir un adulte autonome et faire vivre son potentiel , elle doit accepter de faire face à cette part d'ombre et l'amener dans la lumière.
 

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.