Valérie Rousseau
Thérapeute psychocorporel en Gironde

Booster son immunité grâce aux Huiles Essentielles

Aromathérapie

L’immunité est au corps ce que la qualité de la terre est aux plantes.

 

Prenons une terre bien arrosée, bien ensoleillée, qui reçoit des nutriments naturels de bonnes qualités, qui n’est pas trop profondément labourée pour laisser les animaux rampants faire leur travail d’aération, qui n’a pas souffert d’une trop grande déforestation de son environnement, qui profite de quelques semaines de repos par an. Cette terre- là produira en grande quantité de bons aliments, riches en vitamines et minéraux.

Il en va de même de notre immunité. C’est une richesse à préserver qui se situe en grande partie au sein de notre microbiote intestinal, et qui pour maintenir une bonne santé a besoin d’une alimentation saine, d’exercices physiques qui assurent le nettoyage des tissus et aussi de repos par des périodes de diète qui permettent un nettoyage et une régénérescence des cellules.

Notre système immunitaire est également très sensible au stress. Celui-ci perturbe le sommeil, acidifie le corps, crée des tensions physiques et psychique qui déséquilibrent nos défenses naturelles et affaiblissent notre capacité à lutter contre les maladies.

Il est bon alors d’accompagner ces périodes de déséquilibre par des compléments alimentaires, des cures, et des huiles essentielles, véritables alliées de notre santé.

Les huiles essentielles vont participer au soutien du système immunitaire et à la prévention dans la lutte contre les maladies par des utilisations externes de diffusion et d’application locale.

 

1/La Diffusion des huiles essentielles :

Grâce à leur grande volatilité, les huiles essentielles représentent un outil de prévention unique dans la lutte contre les maladies contagieuses et en particulier face aux pathologies respiratoires.

Composées de molécules biochimiques antivirales et germicides, leur diffusion dans l’air permet de détruire les agents pathogènes, d’assainir l’atmosphère. De plus des microparticules d’huiles essentielles pénètrent dans l’arbre pulmonaire pour renforcer l’effet protecteur.

Il est ainsi possible de diffuser une heure le matin et une heure le soir, un mélange d’huiles essentielles appropriées.

 Je vous propose la formule suivante pour un espace de 20 M2 environ :

 

Le matin pour stimuler les fonctions psychiques et physiologique

  • 2 gouttes d’eucalyptus radiata (antiviral, décongestionnant et protecteur des voies aériennes supérieures)
  • 2 gouttes de laurier noble (stimulant de la concentration, germicide, antiviral)
  • 2 gouttes de ravintsara (anti-épidémique et équilibrant nerveux)
  • 2 gouttes de citron (immunostimulant, antiviral, apporte de la joie)

 

Le soir pour nettoyer le système pulmonaire et apporter une détente

  • 2 gouttes d’eucalyptus globulus (protecteur des voies aériennes inférieures, antiviral)
  • 3 gouttes de lavande vraie officinale (relaxante, apaise les peurs)
  • 2 gouttes de cèdre (lâcher-prise, aide à prendre du recul)
  • 1 goutte d’encens (immunostimulant, harmonisant du système nerveux)

 

Pour une utilisation régulière, il est plus simple de préparer dans deux flacons de 10ml, les deux synergies proposées en mélangeant 40 gouttes de chaque huile essentielle.  Puis vous verserez 8 gouttes dans un diffuseur électrique.

Ces mélanges ne conviennent pas à des enfants de moins de 7 ans et des femmes enceintes. Dans ces 2 cas, vous pouvez utiliser pour la diffusion du matin 2 gouttes de citron et 2 gouttes de ravintsara,  et pour celle du soir 2 gouttes de lavande, 1 goutte d’eucalyptus radiata et 1 goutte d’encens, soit 4 gouttes d’huile essentielle par diffusion. Ces huiles essentielles sont utilisées par les pédiatres aromathérapeutes.

 

2/ L’application externe sur la zone du thymus (au centre de la poitrine) d’un mélange adapté permet de booster le système immunitaire et de créer une protection des voies aériennes :

Je conseille de mélanger 10ml d’huile végétale et de rajouter 5ml des huiles essentielles suivantes puis de verser le tout dans un roll-on de 15 ml:

  • 30 gouttes d’épinette noire (anti-coup de pompe, tonique général)
  • 40 gouttes de ravintasara (anti-épidémique, rééquilibrant nerveux)
  • 20 gouttes de thym à thujanol (anti-infectieux majeur)
  • 10 gouttes d’eucalyptus radiata (protecteur pulmonaire, antiviral)
  • 10 d’eucalyptus globulus (protecteur pulmonaire, antiviral)

 

Vous pouvez appliquer ce mélange 3 ou 4 fois par jour sur la zone indiquée ou encore sur l’intérieur des poignets pour une pénétration rapide dans le flux sanguin.

Pour les enfants et les personnes fragiles, il est recommandé de masser la voûte plantaire avec un mélange d'1 goutte de ravintsara et 1 goutte de thym à thujanol dans un cuillère à café d’huile végétale.

 

3/Si vous vous sentez particulièrement fatigué et pour éviter de tomber malade, vous pouvez ingérer sur une période courte de 8 à 10 jours de faible quantité d’huiles essentielles (sauf avis contraire de votre médecin) :

  • une goutte le matin d’huile essentielle de citron
  • une goutte le soir de thym à thujanol

De plus, la prise en cure de compléments en vitamine C naturelle et en vitamine D naturelle améliore des états de fatigue chronique.

 

Ainsi en réduisant le stress, en stimulant l’immunité, en éliminant les molécules pathogènes, les huiles essentielles sont des protectrices de notre santé au quotidien. Bien utilisées, de manière raisonnée, elles nous permettent d’éviter ou de limiter les maladies infectieuses pulmonaires et digestives. De plus, par leur action sur le système nerveux , elles apportent un équilibre physique et psychique et renforcent notre état de bien-être.

 

 

 

 



Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.