Valérie Rousseau
Thérapeute psychocorporel en Gironde

Bien-Etre/santé
douleur chronique, sinusite, maux de tête

De nombreuses personnes postent sur facebook des questions type: "quelles huiles essentielles pour des douleurs de sinusites? "Ou bien encore "je souffre de sinusites chroniques depuis de nombreuses années que puis-je faire?" Et chacun y va de son petit conseil, à la fin la personne a 30 propositions différentes, à elle de faire son marché là-dedans.

La réalité n'est pas si simple et il n'y a pas de conseil idéal ou d'huile miracle. D'ailleurs ce qui fonctionnera très bien pour l'un apportera un résultat très médiocre pour un autre. Bien-sûr, il est toujours possible d'arrêter les symtômes: nez qui coule, chaleur ou/et fièvre, douleurs, etc. Mais quelques temps plus tard cela revient. D'ailleurs, c'est bien pour cela que la sinusite est devenue chronique, c'est à dire qu'elle revient plus de 3 fois par an. Elle s'est installée, comme un intrus, et se manifeste à chaque coup de pompe, manque de sommeil, mauvaise alimentation. En fait, elle revient à chaque fois que le déséquilibre en nous est encore plus marqué.

Donc pour virer l'intrus, il va falloir mener l'enquête et comprendre quelle est la cause de cette sinusite chronique? Quand a t-elle démarré? Y a t -il eu des problèmes de santé, des perturbations psychologiques antérieures à ses manifestations?

En tant que thérapeute psychocorporelle et aromathérapeute, je  propose pour les 2 premières séances en association :

  • Un soin de réflexologie plantaire qui va travailler l'élément métal ( en énergétique chinoise) c'est à dire toute la sphère ORL ainsi que la zone des sinus (orteils). Il faudra bien renforcer l'immunité et équilibrer le système nerveux central.
  • Des inhalations d'huiles essentielles matin et soir à faire à la maison avec 2 gouttes de lavande aspic (anti-inflammatoire, apaisant), 2 gouttes d'eucalyptus radiata (mucolytique, anti-inflammatoire et anti-catharral), 2 gouttes de ravintsara ( apaisant, expectorant, rééquilibrant).
  • Vérifier si l'alimentation n'est pas trop acidifiante ( trop de produits laitiers, café, alcool, etc) et le mode de vie n'est pas responsable de ce déséquilibre.

Dans une troisième séance, soit un mois plus tard environ, je recherche les causes psycho-émotionnelles de la sinusite:

  • Est-ce qu'il y a  dans mon entourage, dans l'air que je respire quelqu'un "qui me pompe", "qui me crée du stress", quelque chose "qui pue", "qui m'emcombre".
  • Puis par une séance de sophrologie permettre à la personne de se détendre et de mettre à distance l'élément ou la personne qui crée le conflit intérieur.

Une quatrième séance peut être nécessaire pour renforcer le positionnement de la personne ( travail en hypnose). Cette séance peut ouvrir également à des problématiques personnelles liées à des croyances ou des valeurs limitantes ( travail en PNL).

La personne peut choisir ou non alors de démarrer un travail thérapeutique plus profond pour dépasser ses freins intérieurs.

Pour conclure, je dirai que quelques soient les symptômes de départ, l'approche globale qui passe à la fois par le corps, les émotions et le mental permet une guérison définitive. C'est pourquoi, l'association de plusieurs approches thérapeutiques ou/ et de plusieurs thérapeutes est nécessaire pour libérer le corps des maladies.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.